Neyrpic – Catastrophe écologique

Dernières nouvelles de la lutte Neyrpic !

Le tribunal administratif a rendu son jugement en octobre 2021, en faveur du promoteur. Les riverains qui avaient attaqué Apsys en justice ont décidé de ne pas poursuivre le recours : Apsys a donc obtenu tous les feux verts pour commencer le chantier. On ne peut que féliciter et reconnaitre l’énorme travail de ces citoyen.e.s qui se sont battus durant 15 années contre ce projet démesuré et surtout, périmé !

Neyrpic - Catastrophe écologique

Le lundi 6 décembre a été posée la première pierre symbolique du chantier, en présence de David Queiros, maire de Saint Martin d’HEères, Christophe Ferrari, président de Grenoble Alpes Métropole, Jean-Pierre Barbier, président du département de l’Isère et président de Territoire 38 et Maurice Bansay, PDG fondateur d’Apsys. Depuis, chaque jours des dizaines d’engins détruisent le patrimoine industriel de la ville pour bétonniser ces terres polluées et laisser place au paradis de la surconsommation. Tout cela, quelques semaines avant l’inauguration de « Grenoble Capitale Verte Européenne » …

 

Une page s’est donc tournée dans la lutte contre le projet Neyrpic. Mais Alternatiba Grenoble continue de dénoncer ce projet et de proposer des alternatives à ce centre commercial. Le prochain évènement a lieu le samedi 26 mars ! Clique ici pour en savoir plus !


Neyrpic est une friche industrielle à Saint-Martin d’Hères que la mairie et le promoteur Apsys ont pour projet de transformer un Centre commercial. Un projet imposé, inutile et dangereux sur le plan social, économique et environnemental.  Projet Neyrpic

 

MAIS OU EST-CE QUE CA EN EST ?

Depuis 13 ans, riverain-es et habitant-es de l’agglo  résistent au projet et font des propositions pour un “notre” Neyrpic. Alternatiba Grenoble a décidé de s’investir encore davantage dans cette lutte cette année en créant une campagne “Neyrpic”, et c’est pas triste :

👉 2021 a vu naître notre manifeste pour un “notre” Neyrpic qui détaille les raisons de notre opposition ferme au projet et propose des alternatives désirables. Un document pratique pour booster ses arguments !

Clique pour lire le manifeste

👉 Peut-être nous avez-vous reconnu-es durant les marches climat grâce à nos casquettes ! Les dinosaures de Neyrpic (parce que ce centre commercial est un projet de l’ancien monde) étaient de sortie sur plusieurs marches pour informer et diffuser les BD de Takver. Bonne nouvelle : nous avons beaucoup de casquettes et n’importe qui peut en porter une le temps d’une marche ou d’un évènement (rejoins-nous) ! 🦖

 

👉 En avril, cinq riverain-es de la friche étaient convoqué-es au tribunal, attaquées par le promoteur pour “recours abusif” : une tentative d’intimidation lamentablement ratée puisque nous étions plus de cent à soutenir Albert, Françoise, Michel, Monica et Solange et à dénoncer les pratiques de la multinationale ! Un grand merci aux Nanos (https://nanogrenoble.wordpress.com/#jp-carousel-616), à la fanfare la Bande à Migou (https://www.facebook.com/batucadalpclub.iepg/) pour avoir mis l’ambiance, ainsi qu’à tout-es les bénévoles. 

Victoire ! Le Tribunal de Grande Instance a reconnu le “droit à agir” des habitant-es et a refusé de les condamner. Cette première grande victoire en augure d’autres nous espérons, puisque le recours sur le permis de construire était jugé le 24 juin. Résultat à venir !

👉 En mai, le promoteur a proposé une collaboration à un réseau de l’économie sociale et solidaire Grenoblois pour tenter d’améliorer l’image et l’acceptation de son projet de centre commercial. Alternatiba Grenoble a mené une campagne pour informer les membres du réseau Ynove et les a appelés à refuser de collaborer avec le promoteur. Les communiqués de presse sont disponible ici et ici. Nos communiqués ont été repris par Le dauphiné libéré et Place Gre’net. Affaire à suivre !

👉 Dernières actualités :

La rentrée scolaire de la lutte Neyrpic 🦖